Foire aux questions

Vous trouverez ci-dessous des réponses "théoriques" aux questions que vous vous posez. Cependant, comme vous travaillez avec des humains, il est clair que certaines réponses sont relatives et qu'elles peuvent être adaptées selon le principe du "donnant-donnant"!!

Assurances/maladies/accidents
  • Faut-il payer un/e jeune homme/fille lorsqu'il/elle est malade?

Oui, pendant trois semaines sur l'année (les dates se cumulent).

  • Quelle assurance paie? Combien? Où doit-il/elle aller chez le médecin?

Il/elle peut aller chez le médecin en Suisse allemande ou en Suisse romande si son assuranche couvre toute la Suisse. L'assurance commence à payer après 3 semaines de maladie.

  • Que faire lorsque le/la jeune au pair est souvent malade?

La famille d'accueil peut demander un certificat médical dès 3 jours de maladie et elle note les jours de maladie afin de ne pas payer plus que 3 semaines sur l'année.
NB. Lorsque le/la jeune au pair est malade, vous devez signer une excuse dans son carnet Didac.

  • Et pour un accident?

La famille d'accueil doit avoir conclu une assurance accidents pour couvrir les accidents professionnels et non professionnels du/de la jeune. En cas d'accident il faut tout de suite prendre contact avec l'assurance et remplir les papiers nécessaires.

  • Où conclure une assurance accidents?

La famille d'accueil peut choisir n'importe quelle assurance. Le plus simple cependant est de contacter sa propre assurance.

  • Si le/la jeune casse quelque chose en travaillant, que se passe-t-il?

Les assurances ne paient pas, car un/e jeune au pair est considéré/e comme un membre de la famille. Sauf si la famille d'accueil a conclu une assurance spéciale. Les dégâts causés sont à la charge de l'employeur qui prend ce risque en employant du personnel de maison.

Travail/salaire/paiements
  • Que fait-on après que le/la jeune a fait un stage dans notre famille?

Il faut remplir le "rapport de stage" et l'envoyer à Didac. Dans ce rapport, vous indiquez si vous désirez signer le contrat avec lui/elle, si vous l'avez déjà signé, si vous renoncez à ce/cette jeune et pourquoi ou encore si vous renoncez au système Didac (avec frais).

  • Comment compter les vacances?

Si le/la jeune s'absente une semaine, cela compte comme une semaine de vacances (soit 5 jours) même si en réalité il/elle n'aurait travaillé que 3 jours dans la famille.

  • Comment le/la jeune travaille-t-il/elle pendant les vacances scolaires?

Le même nombre d'heures que pendant le reste de l'année. Si la famille a besoin de plus d'heures pendant les vacances, elle peut demander à son/sa jeune de travailler plus. Il faut que celui-ci/celle-ci soit d'accord et qu'il/elle reçoive un complément de salaire.

  • Comment comptabiliser les jours de congé pris isolément pendant les vacances scolaires?

Le/la jeune a 25 jours de vacances sur l'année. Si le/la jeune rentre par exemple au milieu de la semaine à la maison, cela comptera comme une demi-semaine de vacances, soit 2,5 jours. Autrement, les jours isolés s'additionnent.

  • Comment et combien payer le/la jeune au pair?

En fin de mois, selon le nombre d'heures fixées dans le contrat, soit sur un compte bancaire qu'il/elle aura donné, soit comptant en lui faisant signer une quittance.

  • Combien payer par mois à Didac, par année?

CHF 340.- de frais d'inscription et CHF 80.- par mois x le nombre de mois où le/la jeune est resté/e dans la famille (un mois entamé est compté entièrement). La facture est envoyée par trimestre. Si le/la jeune reste une année scolaire (10 mois), les factures seront les suivantes:
A. Frais d'inscription:
CHF 340.- après la première proposition de jeune au pair
B. Frais d'écolage, 10 x CHF 80.-, soit:
CHF 320.- à payer le 1er novembre
CHF 240.- à payer le 1er février
CHF 240.- à payer le 1er mai

  • Si le/la jeune fait une excursion avec la famille et s'occupe des enfants, est-ce du travail?

Si le/la jeune aide la famille et que celle-ci lui offre la journée, non.
Si le/la jeune est seule responsable des enfants pendant que les parents font une autre activité, oui.

  • Que doit payer la famille d'accueil pour les frais de transport?

La famille d'accueil doit payer les frais de transport entre  chez elle et l'école.

  • Qu'est-ce qui compte comme heures de travail? Les repas avec la famille?

A partir du moment où le/la jeune DOIT être présent/e, cela compte comme des heures de travail. Pour les repas, si le/la jeune aide la famille, ce ne sont pas des heures de travail, si le/la jeune est seul/e responsable de faire à manger ou de ranger la cuisine, ce sont des heures de travail.

  • Lorsque la famille d'accueil est absente plusieurs jours hors vacances scolaires, comment s'arranger pour que le/la jeune au pair puisse quand même venir à l'école?

Le/la jeune reste seul/e dans la famille si la famille d'accueil et les parents sont d'accord (confirmation écrite conseillée). Il/elle peut aussi partir avec la famille en vacances (à nouveau, il faut l'accord des parents qui paient l'école). Le/la jeune peut aussi trouver un copain/une copine qui la logera. Didac peut aussi trouver des familles de "remplacement" qu'il faudra cependant payer CHF 35.- par nuit en demi-pension (aux frais de la famille d'accueil).

  • Comment compter les jours de congé pris isolément pendant les semaines d’école lorsque le jeune ne travaille qu’une demi- journée et est à l’école l’autre demi-journée? Et quand il s’agit d’un stage?

Chaque demi-journée prise compte comme un jour de congé. Quand il s’agit d’un stage, comme les entreprises sont souvent peu flexibles quant aux dates, les jeunes apprécieraient que la famille ne compte qu’une demi-journée.

  • Doit-on établir un certificat de travail à la fin du séjour du/de la jeune au pair?

Oui, c'est une obligation. Un exemple se trouve dans notre dossier aux familles.

Contrat/comportement
  • Sorties le soir, comment se comporter?

Tant que les heures fixées dans le contrat sont respectées, ce sont les parents qui prennent la responsabilité. Si elles ne sont pas respectées, c'est sous la responsabilité de la famille d'accueil. La famille d'accueil doit donc signaler aux parents et/ou à l'école tout problème de comportement dans ce domaine. De même que si la famille découvre des problèmes d'alcool ou de drogue.

  • Puis-je demander en tant que famille d'accueil que le/la jeune rentre plus tôt le week-end que ce que les parents permettent?

Oui, compte tenu de la responsabilité portée par la famille quant au respect des heures de rentrée.

  • Puis-je entrer dans la chambre du/de la jeune au pair sans demander?

Non, cette chambre est la "propriété" du/de la jeune pour l'année et sa sphère privée doit être respectée. Si par contre la famille craint que la chambre soit en mauvais état, une discussion s'impose et la famille peut prévenir le/la jeune qu'elle va venir vérifier l'état de sa chambre.

  • Résiliation du contrat: qu'écrire et à qui, copie à qui?

La partie (famille d'accueil ou parents et jeune) qui a décidé de résilier le contrat envoie la lettre de résiliation à l'autre partie en lui en indiquant les raisons. Elle la lui fait parvenir en recommandé, en respectant les délais indiqués, avec copie à l'école Didac (par courrier normal).

  • Est-ce qu'une famille d'accueil peut obliger un/e jeune à rentrer tous les weekends?

Non, il est important que le/la jeune puisse rester en tout cas un week-end sur deux pour s'intégrer davantage à la famille, pratiquer la langue, participer aux éventuels loisirs organisés par Didac et passer les examens externes nécessaires à sa formation.

  • Combien d'heures la famille d'accueil doit-elle rester avec le jeune homme/la jeune fille pendant son temps de travail?

Il n'y a aucune règle à ce sujet. Il est cependant important que la famille prenne le temps au début de montrer et d'expliquer au/à la jeune ce qu'il/elle aura à faire pendant son séjour chez elle.

  • Le jeune homme/la jeune fille peut-il/elle rester seul/e avec les enfants la nuit?

Oui, dans des cas exceptionnels et avec accord écrit des parents du/de la jeune.

  • Comment s'arranger lorsque les 5 jours de stage préprofessionnel ont été épuisés et que le/la jeune n'a pas encore de place d'apprentissage?

Normalement, le/la jeune doit prendre les jours supplémentaires sur ses jours de vacances. Ou alors prendre des jours de congé non payés.

  • Quel rapport doit/peut avoir la famille d'accueil avec les parents du/de la jeune au pair?

Il est bien d'avoir un contact régulier avec les parents et de les informer du bon déroulement du séjour de leur enfant. Ils sont également les mieux placés pour discuter avec leur enfant s'il y a un problème quelconque.

  • Comment intégrer au mieux le/la jeune au pair?

Lui proposer de partager ses activités, l'encourager à rester parler un moment après le repas du soir, s'intéresser à lui/elle.

  • Que faire en cas de manque/problème d'hygiène du/de la jeune au pair?

Il faut en parler avec lui/elle avec tact, contacter les parents voire l'école si cela ne s'améliore pas.

  • Jeune au pair trop souvent au téléphone ou sur l'ordinateur, comment réagir?

En parler avec lui/elle, lui expliquer les limites, contacter les parents voire l'école si cela ne s'améliore pas.

  • Baisse de motivation du/de la jeune au pair, que faire?

En parler avec lui/elle pour en comprendre la raison, contacter les parents si nécessaire ou encore l'école. Et voir si on peut faire quelque chose pour le/la remotiver.

  • Que se passe-t-il si ça ne va pas/plus avec le/la jeune au pair?

En parler avec lui/elle, contacter les parents. La responsable des familles se tient à disposition pour parler au jeune/à la jeune, donner son avis, faire de la médiation. Merci à ce sujet de contacter suffisamment rapidement la responsable! Plus un problème est pris en mains tôt, plus il y a de chances de trouver une solution! Si la situation ne s'améliore vraiment pas, résilier le contrat avec lui/elle en respectant le délai prévu (2 semaines les trois premiers mois, un mois dès le quatrième mois).

Thèmes généraux
  • Quels billets de train sont les mieux appropriés? Abonnement Général, Abonnement régional?

Cela dépend de différents critères: du lieu d'habitation du/de la jeune au pair, du lieu d'habitation de la famille d'accueil, du nombre de fois où le/la jeune rentre à la maison le week-end, etc. Le mieux est de faire le calcul avec les diverses options avant de décider.

  • Quand un/e jeune demande une feuille de salaire pour les impôts, quel est le procédé? Est-ce à la famille d'accueil de la faire? 

Oui, la famille en tant qu'employeur est tenue de faire une attestation de salaire pour les impôts. Le site internet des impôts donne à ce sujet les informations nécessaires. Mais il est aussi possible de joindre simplement le contrat de travail à la déclaration.

  • Questions concernant l'AVS. Où s'adresser? Quel montant est à la charge de la famille d'accueil?

Il y a les adresses par canton dans le dossier envoyé aux familles avant la première visite. La famille d'accueil paie 6,225 % du salaire brut (calculé sur la base du salaire en nature et du salaire versé au/à la jeune au pair) + participation aux frais administratifs (de 1 % à 2,5 % selon la caisse).

  • Combien de temps le jeune homme/la jeune fille peut téléphoner avec le téléphone de la famille d'accueil?

C'est à la famille d'accueil de déterminer ses limites. Mais on peut très bien demander au jeune homme/à la jeune fille d'appeler juste pour se faire rappeler. L'important est que la règle soit clairement expliquée au/à la jeune.

  • Comment s'arranger lorsque le/la jeune doit faire un stage et que la famille n'a personne pour s'occuper des enfants? Et si les enfants sont malades et que le/la jeune doit s'occuper des enfants?

La famille peut faire appel aux services de la Croix-Rouge, de l'Université, etc.
Pour un stage, c'est la famille d'accueil qui paie entièrement le/la baby-sitter car il est prévu dans le contrat.
Si les enfants de la famille sont malades et que le/la jeune Didac doit aller à l'école, Didac participera à raison de CHF 10.-/heure, de même si une famille se retrouve entre deux jeunes au pair.
Dans des cas particuliers, Didac soutiendra une famille par sa subvention jusqu'à 50 heures.

  • Comment procéder pour l'inscription à la commune, qui doit s'en occuper et qui paie les frais?

Il faut que le/la jeune au pair demande dans sa commune d'origine une déclaration d'origine et aille la déposer soit dans la commune/le village vaudois/e où habite la famille d'accueil, soit au Contrôle de l'Habitant pour les familles habitant à Genève. Les frais sont d'environ CHF 50.- pour le dépôt des papiers et ils sont à la charge du/de la jeune au pair.

  • Comment obtenir une attestation pour frais de garde des enfants destinée à la déclaration fiscale?

Il n'est pas nécessaire d'avoir une telle attestation. Il suffit de transmettre au Service des Impôts les récépissés des versements du salaire au / à la jeune au pair.

  • Si on a des doutes suite au stage du/de la prochaine jeune au pair: que faire? Est-il possible de refaire un deuxième petit stage? Qui doit informer le/la jeune et ses parents si le stage n'aboutit pas à une signature de contrat?

Oui, cependant il serait sympathique de proposer aux parents de payer au moins le trajet pour le deuxième stage. C'est la famille d'accueil qui informe le/la jeune et ses parents de sa décision. Elle envoie également le "rapport de stage" à l'école pour que la responsable des familles puisse faire une nouvelle proposition.

  • La famille d'accueil doit-elle s'occuper du/de la jeune pendant le week-end et payer son entrée à la piscine ou au cinéma?

Non, elle ne DOIT pas s'occuper de lui ou d'elle. Mais cela fait partie de la vie de famille de proposer au jeune / à la jeune de participer aux activités du week-end. S'il y a quelque chose à payer, la famille décide si elle va payer pour son/sa jeune au pair et le lui annonce d'avance afin que celui-ci/celle-ci puisse décider en connaissance de cause de l'accompagner ou non.

haut de page